Le Ministre Marc Fesneau reçu au CESER

Bureau Fesneau 440x250.jpg

Le mouvement initié par les « gilets jaunes » et l’actualité sociale qui l’a accompagné amènent à proposer collectivement des réponses aux problèmes sociétaux soulevés.

Le Président Macron avait annoncé le 10 décembre dernier un "grand débat national" qui commence mi-janvier et débouchera fin mars –début avril sur "des décisions très concrètes construites en fonction des consensus identifiés ».

Dans la « lettre aux Français », rendue publique par l’Elysée dimanche 13 janvier, le Président de la République a cadré les enjeux du grand débat national qui s’est ouvert mardi 15 janvier, autour de quatre thèmes qui couvrent des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l’organisation de l’Etat, des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté.

Le CESE et les CESER, acteurs de la démocratie permanente et corps intermédiaires, ont été identifiés comme des acteurs du débat et sont appelés à prendre une place importante dans la consultation.

Le rôle des CESER a été pointé à deux reprises par le Premier ministre à l’occasion des questions au Gouvernement le 11 décembre ainsi qu’en Conseil des ministres.

Suite à une rencontre CESE-CESER de France, ces derniers réaffirment la volonté d’être des acteurs incontournables du débat dans l’indépendance qui les caractérise. Ils y voient une opportunité de réaffirmer l’importance de leurs missions.

C’est dans ce cadre que le Bureau du CESER a reçu pour un temps d’échanges, Monsieur Marc FESNEAU, Ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement.

 

Consultations citoyennes sur l'Europe

classe Europe 440 x 250.jpg

 

Nathalie LOISEAU, Secrétaire d'État en charge des Affaires européennes, a sollicité les CESER pour l'organisation de consultations citoyennes initiées par l'Union européenne.

Dans ce cadre, le CESER a organisé en partenariat avec l’université d’Orléans et l’AgroCampus de Tours-Fondettes, des ateliers « Classes Europe » les 9 et 11 octobre derniers.

Ces manifestations, à destination des jeunes (étudiants, apprentis, en formation continue, en service civique...), se sont déroulées sous forme d’ateliers sur des sujets variés tels que la mobilité européenne, l’alimentation, la production agricole et l’Europe, l’énergie et le changement climatique...

La restitution des travaux a eu lieu :

- à Orléans : en présence de Anne BESNIER, Vice-Présidente du Conseil régional déléguée à l'Enseignement supérieur et à la Recherche,

- à Tours : en présence  du sénateur Jean BIZET, Président de la commission des Affaires européennes du Sénat, Sénateur de la Manche et d'Antoine GODBERT, Directeur de l'Abbaye de Fontevraud et ancien Directeur de l'Agence Erasmus + France.

Vous pouvez prendre connaissance des actes ci-dessous.

 

Déplaçons-nous mieux dans notre région !

Transdev 30 nov.jpg

Le président François Bonneau a salué l’initiative de TRANSDEV  « La mobilité est un enjeu central, vous avez organisé ces rencontres avec le cœur dans un contexte des 500 ans de la Renaissance, Léonard de Vinci avait le génie de changer le monde ». En remerciant tous les participants, le président Bonneau a associé le CESER pour ses travaux notamment sur ce sujet.

Les trois tables rondes :

- Mobilité propre et vertueuse pour un territoire durable.

- L’inter-modalité comme vecteur d’amélioration du service et d’optimisation de la dépense publique.

- La mobilité au service de l’économie du territoire, accès à l’emploi, levier du rayonnement des territoires.

Intervenant lors de la troisième table ronde, le Président Eric Chevée a rappelé les travaux du CESER dans le cadre du projet de SRADDET. L’éloignement domicile travail a augmenté et le transport individuel représente 30% des dépenses de gaz à effet de serre. Le CESER prend en compte les demandes des citoyens y compris les questions budgétaires pour se rendre au  travail compte tenu de choix contraints et propose à l’avenir de rendre propres les mobilités individuelles. Sur ce même sujet environnemental, il est attaché au développement du fret ferroviaire et a contribué à de nombreuses propositions. Le CESER propose la gratuité des TER pour les jeunes de moins de 26 ans et propose d’éclairer les choix des populations y compris sur les choix alternatifs. Tout ceci en respectant les étapes pour y parvenir.