Communiqué de presse - Le Président Chevée reçoit une délégation de la CGT au sujet du PRS

 

Au cours de la séance plénière du CESER du 16 avril, une cinquantaine de représentants du syndicat CGT ont assisté aux débats à l’occasion de l’examen de l’avis rendu sur le Projet Régional de Santé 2. Le Projet Régional de Santé permet de piloter la politique de santé à l'échelle de la région. En cohérence avec la Stratégie nationale de santé, il définit les objectifs à atteindre ainsi que les actions à mettre en œuvre.

 

A l’issue de leur prise de parole, les conseillers du groupe CGT du CESER ont formulé une demande de suspension de séance acceptée par le Président Éric Chevée.

Au cours de celle-ci, une délégation d’une dizaine de personnes a été reçue par le Président Chevée, Pierre Allorant, 1er Vice-Président en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et du sport et Dominique Sacher, Vice-Président aux solidarités et à la santé.

Les représentants de la CGT ont remis une pétition rassemblant plus de 40 000 signatures d’habitants de la région qui demandent que le PRS 2 ne soit pas adopté car il n’est pas de nature à répondre aux problématiques de l’hôpital public et de la démographie médicale en région Centre-Val de Loire.

Éric Chevée s’est engagé à ce que cette pétition soit étudiée lors d’une prochaine réunion du bureau du CESER afin de définir la recevabilité, pour la première fois depuis son introduction dans le règlement intérieur du CESER, d’une saisine citoyenne. Après accord du Bureau, le CESER engagera une étude spécifique pour apporter des éléments de réponse à la problématique posée.