Carte des formations professionnelles

La réforme de l’apprentissage initiée par la loi du 5 septembre 2018 a vu les Régions perdre leur compétence en termes d’apprentissage. Les incertitudes quant à leur rôle futur dans une offre de formation dérégulée ne permettent pas d’aller au-delà de la formalisation de la seule carte des formations professionnelles initiales. Par ailleurs, la rénovation de la voie professionnelle qui prévoit le regroupement des cursus par familles de métiers impacte l’exercice, en imposant de facto des suppressions/créations de sections.

Le CESER s’interroge sur les conséquences d’une loi qui ne permet plus d’envisager la structuration de l’offre de formation dans son ensemble, même si la Région ambitionne de pouvoir élaborer une carte cible des formations en apprentissage associant l’ensemble des acteurs. Il s’inquiète par ailleurs du risque de disparition de formations à effectifs plus faibles (notamment en CAP) et de la concurrence qui pourrait naître entre les CFA.