Formations professionnelles : une dernière carte à jouer

 

Adultes assis devant un écran450x250.jpg

Comme chaque année, le Président du Conseil régional saisit le CESER sur la carte des formations professionnelles initiales. La préparation de la carte s’est déroulée dans un contexte particulier puisque la loi du 5 septembre 2018 « Liberté pour choisir son avenir professionnel » change profondément le système de formation professionnelle initiale et continue. La Région ne disposera plus de la compétence générale en matière d’apprentissage.

D’une manière globale, le CESER apprécie l’effort fait par la Région pour tendre vers un équilibre entre les départements et maintenir une offre de qualité sur l’ensemble du territoire. Toutefois, il faudra veiller à ce que cet état de fait perdure dans les années à venir avec la nouvelle organisation. Le CESER reste attaché au principe du quadripartisme (Région, rectorat, représentants des salariés et représentants du patronat).

Le CESER approuve la volonté affichée de développer les secteurs dynamiques : numérique, énergie, environnement et de donner la priorité aux secteurs du BTP, du tertiaire, du sanitaire et social, l’industrie du futur…

Aussi, le CESER souhaite que l’on œuvre pour le développement de CFA inclusifs pour accueillir les apprentis avec handicap et prévoir les adultes nécessaires à leur accompagnement.