SRADDET - 27 chantiers pour doper l'attractivité régionale

Dans le cadre de la réflexion engagée pour le futur Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET) le CESER a souhaité contribuer à sa construction en travaillant le plus en amont possible.

Une première contribution a été portée à connaissance des élus régionaux, en octobre 2017, lors de la séance plénière commune organisée pour le lancement des travaux relatifs de ce grand schéma. Cette nouvelle contribution constitue une étape supplémentaire.

Elle n’a pas vocation à traiter de façon exhaustive les champs du possible mais plus à identifier des chantiers qui apparaissent prioritaires pour l’avenir de la région.

Une première partie, synthétique et transversale, expose les grands sujets qui dessineront l’avenir de la région. Une seconde propose 27 chantiers qui permettent d’identifier des enjeux et des actions.

Le CESER souhaite que ce schéma soit l’occasion de partager collectivement :

  • la nécessité d’engager des transitions environnementales, numériques et économiques car il y a urgence à agir,
  • l’urgence de développer de nouvelles pratiques pour une sobriété raisonnée, économe de ressources au bénéfice des générations futures,
  • une vision d’une société porteuse de solidarités et d’égalités territoriales.

Plusieurs préconisations phares :

  • engager une reconquête de la biodiversité et ne plus se contenter de préservation,
  • aller vers une région 100 % énergies renouvelables pour ses propres besoins à l’horizon 2050,
  • stopper la consommation de terres agricoles et d’espaces naturels pour atteindre un solde de 0 consommation de foncier à l’horizon 2030,
  • avoir un objectif de zéro habitant sans médecin traitant à l’horizon 2027,
  • assurer un bouquet minimal de services à chaque habitant,
  • devenir une smart Région (maillée de smart cities) en développant l’enseignement des compétences numériques dans la formation professionnelle et continue,
  • accompagner la transition économique en s’appuyant sur la recherche et le développement et en faisant de l’économie circulaire le prisme du développement,
  • mener une politique forte de marketing territorial porteuse d’image et d’identité,
  • entrer dans l’ère des nouvelles mobilités pour répondre aux besoins quotidiens des habitants,
  • conforter un axe ligérien pour une lisibilité au niveau national et européen,
  • veiller à ce que la reconnaissance de Tours et Orléans comme métropoles soit un facteur de développement du territoire régional au bénéfice du plus grand nombre,
  • conforter un maillage de villes moyennes dynamiques au cœur d’une ruralité vivante,
  • lutter contre les inégalités pour une société inclusive et solidaire.

Enfin, le CESER tient à rappeler que la jeunesse doit être au cœur des préoccupations du SRADDET, ce document visant à dessiner la région de demain.