La Région se dote d’un Pass pour les jeunes

Le CESER salue la démarche du Conseil régional à s’engager pleinement dans son nouveau rôle de chef de file des questions de jeunesse, notamment en s’adressant à l’ensemble des jeunes, de 15 à 25 ans quel que soit leur statut. La plateforme Yep’s devra améliorer la lisibilité des droits ouverts, tout en allant plus loin, notamment en faisant avec les jeunes, dans une démarche participative et collaborative.

L’enjeu de diffusion demeure essentiel pour que cette initiative réussisse ; elle devra être connue de tous les jeunes et cela nécessitera donc d’aller directement à la rencontre des jeunes  hors statut. La plateforme aura tout intérêt à cultiver le goût du collectif en encourageant et en animant la proposition de bons plans par les jeunes eux-mêmes.

Par ailleurs, l’initiative doit se coordonner avec l’ensemble des acteurs définissant les politiques jeunesses ou intervenant auprès des jeunes : le système mis en place doit s’orienter vers une gouvernance partagée. Certains domaines (santé, emploi, formation, pratique sportive et culturelle,…) sont peu ou pas développés alors qu’ils constituent des besoins essentiels des jeunes. L’animation dynamique de la plateforme, son accessibilité et sa confidentialité, l’évaluation du système seront également des éléments indispensables à prendre en compte.

Plus globalement, la politique jeunesse qui sera définie prochainement par le Conseil régional devra s’attacher à répondre à trois enjeux majeurs : résoudre rapidement les questions de gouvernance en associant largement les acteurs, analyser la demande sociale des jeunes et être directement liée aux politiques de territoire. La politique jeunesse devra s’appuyer sur un principe de discrimination positive dans les territoires, c’est-à-dire favoriser les territoires où il existe des manques et où les jeunes ont moins facilement accès à l’information et à l’aide (territoires ruraux et quartiers prioritaires).